puy


puy

puy [ pɥi ] n. m.
• 1080; lat. podium « socle, tertre » podium
1Région. Hauteur, montagne. Le Puy de Dôme.
2(XIIIe; ext. de sens obscure) Hist. littér. Société mi-littéraire, mi-religieuse qui, au Moyen Âge, organisait des concours de poésie. Le puy d'Arras.
⊗ HOM. Puis, puits.

puy nom masculin (latin podium) Montagne, tertre, éminence (dans des noms géographiques, notamment dans le Massif central). ● puy (homonymes) nom masculin (latin podium) puis forme conjuguée du verbe pouvoir puis adverbe puits nom masculinpuy nom masculin (de puy) Académie poétique du Moyen Âge, qui couronnait des œuvres lyriques, musicales, religieuses, amoureuses, satiriques. ● puy (homonymes) nom masculin (de puy) puis forme conjuguée du verbe pouvoir puis adverbe puits nom masculin

I.
⇒PUY1, subst. masc.
HIST. LITTÉR. Société littéraire ou musicale qui au Moyen Âge organisait des concours de poésie dramatique ou lyrique en l'honneur de la Vierge dans certaines villes du nord de la France. Le puy d'Amiens, de Rouen, de Valenciennes. Les trouvères et les ménestrels organisèrent entre eux des fêtes (...) qui portèrent le nom de Puy d'amour ou Puy de musique (GRILLET, Ancêtres violon, t. 1, 1901, p. 60).
Prononc. et Orth.:[]. Homon. et homogr. puis, puits, puy2. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. V. puy2.
II.
⇒PUY2, subst. masc.
GÉOGR. [Souvent dans des noms géogr., notamment en Auvergne] Montagne volcanique, à profil arrondi. Puy de Dôme, de Sancy; bassin du Puy. De la base, du flanc ou du sommet de ces puys, sortaient des flots de lave qui (...) se déroulaient au fond des vallées en traînées de feu (BOULE, Conf. géol., 1907, p. 184). À l'ouest de la chaîne des puys, qui marque l'extrême limite dans cette direction des poussées volcaniques, le granit prend possession du sol; à l'Auvergne succède le Limousin (VIDAL DE LA BL., Tabl. géogr. Fr., 1908, p. 302).
Prononc. et Orth.:[]. Homon. puis, puits. Étymol. et Hist. 1. Fin XIe s. judéo-fr. pui « colline, hauteur » (RASCHI, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, p. 120, 864); ca 1100 (Roland, éd. J. Bédier, 1017) — XIIIe s. ds GDF., à nouv. ds COTGR. 1611: puy et répertorié comme vx mot dans la lexicogr. dep. Trév. Add. 1721; repris au XIXe s. 1834 (BOISTE) et utilisé comme terme de géogr. 1845-46 (BESCH.); 2. ca 1248 hist. littér. Pui (ANDRIEU CONTREDIT, Chans., éd. R. Schmidt, fasc. 60, n ° 6, p. 51, VI, 2). Du b. lat. podium « petite éminence » (VIe s. ds FORC.), proprement en lat. class. « mur très épais formant autour de l'arène de l'amphithéâtre une plate-forme dotée de sièges », du gr. « petit pied », dimin. de , « pied ». 2 par une évol. sém. obscure, soit du sens de « estrade » parce que c'était là que se déroulaient ces concours poétiques, soit du nom de la ville du Puy parce que la réputation de son sanctuaire amena plusieurs confréries du Nord à s'appeler « de Notre Dame du Puy » ou parce que les académies du Nord se seraient établies sur le modèle de celle du Puy, soit du sens de « montagne » par allégorie, un royaume des arts se devant d'être situé en hauteur « à l'endroit où le vulgaire ne monte jamais, faute d'ailes » cf. H. GUY, Adan de le Hale, pp. XXXIV-XXXVIII.
STAT.Puy1 et 2. Fréq. abs. littér.:35.

puy [pɥi] n. m.
ÉTYM. XIVe; v. 1080, pui; lat. podium « soubassement, support, piédestal, estrade », d'où « tertre, monticule ». → Appuyer.
———
I Vx. Hauteur, sommet. Montagne. Mod. (Dans des noms propres, en Auvergne notamment). || Puy de Dôme, puy de Sancy; la chaîne des Puys ou monts Dôme, etc. || La ville du Puy, Puyloubier, Puy-Sainte-Réparade, etc.
———
II (Pui, 1276). (P.-ê. du sens ancien d'« estrade », à cause de la plate-forme sur laquelle on lisait ou on jouait les poèmes et les pièces, ou bien du nom de la ville du Puy, où une société analogue existait depuis très longtemps). Hist. littér. Société mi-littéraire, mi-religieuse, qui, au moyen âge, dans quelques villes du nord de la France (Amiens, Caen, Rouen, Valenciennes, etc.), organisait des concours de poésie dramatique et lyrique. || Le puy de Rouen, « Puy de la Conception Notre-Dame », récompensait chaque année les meilleurs chants royaux en l'honneur de la Vierge.
HOM. Puis, puits.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Puy — Puy, Le …   Enciclopedia Universal

  • puy — puy …   Dictionnaire des rimes

  • PUY (J.) — PUY JEAN (1876 1960) Très vite, Jean Puy, ce peintre au caractère vif, aime les couleurs franches. À vingt quatre ans, il se met à fréquenter l’académie Carrière, où l’on peut peindre «suivant son propre désir et son propre tempérament». Il y… …   Encyclopédie Universelle

  • Puy (de) — Désigne celui qui est originaire d une des nombreuses localités appelées Puy, le Puy (= colline, sommet, du latin podium). Le nom Puy se renncontre souvent dans les Pyrénées Orientales, où il pourrait être éventuellement une déformation de Pull… …   Noms de famille

  • Puý — (spr. pūĭ), auch Puyde Rhétorique genannt, altfranz. Gesellschaft von Bürgern, die sich gleich den deutschen Meistersingern, um Dichtkunst und Gesang (auch Schauspiel) zu pflegen, vereinigten. Die älteste soll in Arras vor 1200 gegründet worden… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Puy — Pu y, n. See {Poy}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Puy [1] — Puy (spr. Püi), 1) Name der abgestumpften Kegelberge erloschner Vulcane im südfranzösischen Hochlande der Auvergne u. der Sevennen; 2) le P., Arondissement im französischen Departement Ober Loire, 34,6 QM., 136,000 Ew.; 3) le P. en Velay (spr. le …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Puy [2] — Puy, Pierre du P. (Peter Puteanus), geb. 1582 in Agen, war Bibliothekar in Paris u. st. 1651; er schr. u.a.: Traités des droits et libertés de l église gallicane, Par. 1639, 3 Bde., Fol. Lebensbeschreibung von Rigaltius, Par. 1672 …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Puy, Le — (Le P. en Velay, spr. pǖī ang wölä), Hauptstadt des franz. Depart. Oberloire, 625–757 m ü. M., amphitheatralisch am Abhang des Mont Anis, an der Borne und der Lyoner Bahn, 3 km von der Loire gelegen, besteht aus der engen und düstern Altstadt und …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Puy [1] — Puy (Puig, spr. pǖĭ), Bezeichnung der erloschenen Vulkane in Südfrankreich und den Pyrenäen, welche die Form von abgestumpften Kegeln zeigen. S. Tafel »Gebirgsbildungen«, Fig. 3 …   Meyers Großes Konversations-Lexikon


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.